Time Fades Away

mercredi 10 octobre 2007

Le collector de l'année

Le must de cette rentrée, c'est Sojourner le superbe coffret en édition limitée de Magnolia Electric Co. Tiré à 5000 exemplaires en tout et pour tout, et destiné à être vendu après les concerts, on peut tout de même se procurer un exemplaire en ligne avant que les prix ne deviennent trop extravagants (je l'ai déjà vu proposé à plus de 100€...).



Mais que trouve t'on une fois ouverte la boite, me direz-vous?



Un poster, frise idéale pour décorer une chambre d'enfant. Cinq cartes avec des peintures originales très très très jolies qui présentent les différents disques (oui parce qu'il y a des disques: c'est ce qui fait son attrait à l'origine). De quoi remplir trois albums avec l'intégralité des sessions Nashville Moon, Black Ram, Shohola et un EP Sun Session. Il y a un an, Fading Trail proposait neuf chansons extraites de ces différentes sessions. De quoi développer la multiplicité des visages de cette formation à géométrie variable qui a pour constante Jason Molina. Il y a aussi un DVD documentaire sur la vie en tournée, avec de très belles images. En voici un extrait.




Mais, le clou, c'est la bourse de velours noir.



Et dedans ya le truc fashion qui tue: le pendentif Magnolia Electric Co.!! Que manque t'il pour parfaire l'ensemble: un frisbee, un tube de crème solaire, un paréo? Ou mieux: un assortiment pâtés, rillettes, bloc de foie gras et vin blanc.

A moins que le titre de collector de l'année ne lui échappe au profit de celui-ci.

9 commentaires:

Kill Me Sarah a dit…

Ah la vache le pendentif ça fait mal... je l'avais vu ce coffret tu penses bien, j'avais même hésité à l'acheter mais je trouve que Molina est parfois inégal et que sur la longueur d'un coffret ça devait être flagrant alors du coup...

Solitary Man a dit…

Ouais mais t'as pas le médaillon!!

Un coffret c'est toujours très appétissant à première vue et ça finit souvent bien rangé avant qu'on ait eu le temps d'en faire le tour. Alors quand il est en tirage limité et qu'en gros, une pénurie est annoncée - ce qui est le cas parce que le groupe en a embarqué avec lui en tournée un grand nombre, résultat: impossible de se le procurer par mail order, vocation première, sur le site de Secretly Canadian, ils n'en ont plus! - et que le prix est, disons, abordable, je fonce.

Oui Molina est inégal, je pense à la douche froide en écoutant Pyramid Electric Co. (Molina seul à la guitare... mouef!) annoncé comme le pendant de Magnolia Electric Co. (Molina se prenant pour le meilleur de Crazy Horse).

Du coffret les deux premiers albums sont biens Nashville Moon (produit par Albini et qui renoue avec leur album fondateur Magnolia Electric Co.) et Black Ram. Shohola, c'est Molina seul à la guitare (genre Pyramid Electric Co.) et le DVD j'ai toujours pas eu le temps de le mater. Fading Trails pour le coup fait office de best of.

Ouais mais le médaillon quand même... Manque plus qu'une toge et une tiare sur la tronche pour devenir membre de je ne sais quelle confrérie douteuse...

Kill Me Sarah a dit…

Je l'aime bien Fading Trail.
J'aime encore plus l'album solo de Molina uniquement sorti en vinyle (avec le CD en cadeau)(ce qui est excellent).

Ah il y en a des biens des coffrets... j'en ai pas des kilos remarque... je crois que je ne suis pas très coffret... les Miles Davis sessions (pas tous), le coffret Syd Barrett, celui du Velvet, celui de Faust, Unearthed de Johnny Cash... ceux là je les écoute souvent...

Solitary Man a dit…

Je sens que tu vas regretter de ne pas avoir Sojourer...
Ce vinyl de Molina c'est Pyramid Electric Co. (pochette jaune particulièrement vilaine!!). C'est pas que je ne l'aime pas, je l'ai souvent écouté le soir avant de m'endormir, mais il demande plus de temps pour entrer dedans que le luxuriant Magnolia Electric Co.

Oui Unearthed c'est grandiose et je dirai même qu'il dépassse les 4 albums American Recordings, paradoxal parce que ce sont les chutes!! Le Velvet il y en a eu plusieurs, moi j'ai Peel Slowly and See, mais j'aurai bien aimé avoir celui qui et paru au tout début des années 90 même s'il y avait moins d'inédits. Four Women de Nina Simone est très bien. Barett, j'ai les albums pas le coffret. Miles Davis, j'attends d'être initié.
Des coffrets dont je n'ai pas fait le tour, je pense à ceux de Billie Holiday des enregistrements Columbia qui est un très bel objet, aux bootletgs de Dylan et je les ai pas tous, aux intégrales de Ferré de Brel de Barbara, au longbox Reggiani parce que c'est beaucoup à ingérer en une fois!! Il n'y a guère que celui de Gainsbourg dont je me sois repu!
Récemment j'ai trouvé celui de Low qui est bien et j'en ai toujours pas fait le tour.

Kill Me Sarah a dit…

Non l'album de Molina c'est Let me go trois fois. Où il est seul avec sa guitare acoustique. Superbe.

Je l'ai le Nina Simone aussi, ainsi que le Low d'ailleurs. Très bien tous les deux. Les bootlegs de Dylan j'appelle pas ça des coffrets mais peut être que c'en est aussi :-)

Une fille anonyme a dit…

Et blablabla et blablabla et t'as vu mon coffret comme il est beau et toi t'as pas le médaillon et patati et patata...

Et après on va dire que les filles sont des fashion victim et des midinettes...

Solitary Man a dit…

KMS>
Eh ben je l'ai pas c'ui là!!
Et je pensai au Bootleg vol.1,2&3 pour Dylan.

Fifillechenka>
Jalouse!! Parce tu l'as pas le médaillon!! Mais ton bracelet d'écrou, il en jetait!!

Sergio a dit…

Euh... Quelqu'un aurait le Maurice Chevallier ? Ou non, plutot le Garçons bouchers ?

Noboru Wataya a dit…

hehehehe. stait évidemment un peu petit pour coincer frisbee and co dans le petit boîtier
moi y m'ont un peu pétélécé en première partie d'un concert euh. ouh la y a deux ans et une touatche.